L'ostéoporose

Le troisième âge traîne avec lui sa panoplie de pathologies et maux divers. En effet, plus une personne vieillit, plus son corps se fragilise et plus elle est sujette à tomber malade.

L'ostéoporose est une maladie fréquente chez les personnes âgées.

Il s'agit d'une fragilisation du squelette, qui expose la personne à un risque important de fractures.

La masse osseuse est constamment en évolution chez l'être humain. Il existe deux types d'os, les ostéoblastes, qui solidifient et contribuent à la construction de nouveaux os, et les ostéoclastes, qui, à l'inverse, les fragilisent et les détruisent.

VOUS RECHERCHEZ UNE MAISON DE RETRAITE?

REMPLISSEZ LE FORMULAIRE, UN CONSEILLER VOUS CONTACTERA DANS LES MEILLEURS DELAIS.
NOUS VOUS ASSISTONS GRATUITEMENT DANS CETTE RECHERCHE

Durant la période de l'enfance, de l'adolescence, les ostéoblastes dominent sur les ostéoclastes, ce qui explique qu'un enfant peut tomber à maintes reprises sans se fracturer quoique ce soit, car ses os sont solides comme des rocs.

A la vieillesse, les ostéoblastes commencent à réduire leur activité, et c'est au tour des ostéoclastes de dominer, ce qui expose la personne à la maladie de l'ostéoporose.

Il n'existe pas de véritables symptômes à cette maladie, mis à part la tendance à se fracturer certaines parties spécifiques du squelette, comme l'intérieur de l'avant-bras, l'extrémité du fémur et les vertèbres, souvent traduits par un tassement et une perte de taille significative. Aussi, certaines personnes sont davantage exposées à l'ostéoporose. Tout d'abord, les personnes dont les générations précédentes ont souffert de cette maladie, portent en elles le gène et doivent être plus vigilantes que les autres.

Les autres facteurs à risque, sont : l'âge (+ de 65 ans), le sexe (les femmes après la ménopause sont sujettes à l'ostéoporose de par les modifications hormonales qu'elles subissent), l'alimentation pauvre en calcium et protéines, la consommation de café ou tabac, le poids (inférieur à 57 kgs représente un danger), le manque de vitamine D, le manque d'exercice physique.

Quoiqu'il en soit, cette maladie peut être douloureuse et pénible lorsqu'on cohabite avec elle. Ainsi, le moindre signe ne doit pas être pris à la légère. Les deux signaux qui doivent s'avérer alertant, sont une attitude générale courbée, voûtée et une diminution de la taille d'au moins 4 cms. Dans ces deux cas, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous avec un spécialiste qui vous donnera un diagnostic clair, ainsi qu'un traitement qui diminuera le risque de fracture.

RECHERCHE RAPIDE

Remplissez ce formulaire, un conseiller vous aidera dans les meilleurs délais
infos maisons de retraite

ACTUALITÉS VIDEOS


"Retraite Plus" est un organisme indépendant dont la vocation est d'assister...